En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Évènements

D'autres évènements

"Faire la ville à distance" au temps de la crise sanitaire

Webinaire organisé par les étudiant.e.s du parcours URBA XP (Master 2 de l'Ecole d'Urbanisme de Paris).

La Chaire a commandé en octobre 2020 ce travail collectif pour documenter et éclairer les modalités d’expression de la crise actuelle sur la production urbaine et...

Newsletter Chaire "Aménager le Grand Paris"

La Chaire "Aménager le Grand Paris" publie sa quatrième newsletter pour présenter ses actualités de recherche, de formation et de valorisation pour la période septembre 2020 - janvier 2021 !

  A LIRE

Soutenance de thèse

Li FANG soutiendra  sa thèse en aménagement de l'espace et urbanisme intitulée

« La logique institutionnelle du luxe et la production de la centralité urbaine : le rôle des opérateurs du luxe à Paris et à Shanghai ».

  La soutenance se déroulera le vendredi 11 décembre 2020 à 9h00, 

  Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), 80 rue Rebeval, 75019 Paris.

Afin d'obtenir l'autorisation d'accès au bâtiment de l’EIVP le jour de la soutenance, merci de vous enregistrer grâce à ce lien: doodle

Le jury sera composé de :

  • Madame Mme Maria GRAVARI-BARBAS, Professeure, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, Rapporteur
  • Monsieur Bernard FORGUES, Professeur, EM Lyon Business School, Rapporteur
  • Monsieur Jean-Luc CALONGER, Président de TOCEMA Worldwide et de l’Association belge de gestion de centre- ville AMCV, Examinateur
  • Monsieur Christian REYNE, Directeur Grands Projets LVMH, Examinateur
  • Monsieur Jérôme MONNET, Professeur, Université Gustave Eiffel, Directeur de thèse
  • Monsieur Frédéric GODART, Associate Professor, INSEAD France, CoDirecteur de thèse

Résumé : La logique institutionnelle du luxe et la production de la centralité urbaine : le rôle des opérateurs du luxe à Paris et à ShanghaiLes interactions entre le développement du secteur du luxe et l’évolution de la société contribuent à des transformations urbaines à différentes échelles. L’interrogation sur la singularité du luxe et les opérations d’aménagement qu’il porte, ouvrent une nouvelle piste à des études en urbanisme. Ainsi, l’objectif de cette thèse est de caractériser la logique institutionnelle du luxe dans le contexte urbain actuel. Cet objectif s’attache à l’importance de la dynamique économique et urbanistique. La thèse est cofinancée par l’Association ANRT (Association Nationale de la Recherche et de la Technologie) et le groupe LVMH (contrat CIFRE, octobre 2012 – septembre 2015), qui m’ont donné la possibilité de mener les comparaisons in-situ entre trois projets - la création de la Fondation Louis Vuitton dans le Bois de Boulogne à Paris, la construction de la tour L’Avenue (surnommé « Louis Vuitton Tower » par la presse locale) à l’ouest de Shanghai et la rénovation de La Samaritaine au cœur de Paris. Ainsi, en mesurant les dynamiques et les limites des lieux du luxe, les éléments composants d’une nouvelle centralité sont mis en avec le phénomène de métropolisation en général.

Les entrées d’analyse : L’existence simultanée de la matérialité et l’immatérialité dans les relations croisées entre luxe, logique institutionnelle et urbanisme.

Mots-clés : Production de centralité urbaine, luxe, implantation, logique institutionnelle, stratégie urbaine, urbanisme, architecture, immobilier, LVMH, Paris, Shanghai, Fondation Louis Vuitton, L’Avenue (en chinois : ̈è), La Samaritaine

 

Liste des événements