En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Évènements

D'autres évènements

Vernissage Exposition

Le livre On n'est pas des robots: ouvrières et ouvriers de la logistique, dirigé par Cécile Cuny aux éditions Créaphis (2020) lauréat 2020 des Prix HiP, sera exposé dans le cadre de l'exposition

Une bibliothèque photographique, 40 femmes à livre ouvert, exposition inédite autour...

Article de Lucas SPADARO

  La transition énergie-climat en expérimentation dans l’espace urbain francilien

  Lire l'article

Institut Paris région - note rapide Énergie, n° 903 -  20 juillet 2021

Soutenance de thèse

Amandine MILLE soutiendra sa thèse en urbanisme intitulée :
 
"Les bailleurs sociaux à l’épreuve de la gestion du cadre de vie des quartiers d’habitat social.
Immersion dans un organisme francilien"


  La soutenance aura lieu le jeudi 10 juin 2021
 
Le jury est composé de :
 
Mme ARAB Nadia - Professeure des universités - Université Paris-Est Créteil - Directrice de la thèse
Mme CARRIOU Claire - Maître de conférences HDR - Université Paris Nanterre - Rapporteure
M. CHARMES Éric - Directeur de recherche - ENTPE-Université de Lyon - Rapporteur
Mme COGNACQ Maud - Responsable de projets urbains - Bailleur social - Membre invité
M. FLEURY Antoine - Chargé de recherche- CNRS -Examinateur
Mme LELÉVRIER Christine - Professeure des Universités - Université Paris-Est Créteil- Examinatrice
 
***
 
Résumé de la thèse :
L’amélioration du cadre de vie des quartiers d’habitat social est de plus en plus clairement affichée comme un enjeu par les bailleurs sociaux. Une attention nouvelle est à ce titre portée à la qualité des espaces extérieurs aux abords des immeubles dont ils sont propriétaires et gestionnaires. Cela se traduit notamment par une évolution dans leurs pratiques de gestion, que cette recherche explore autour de la notion de « gestion du cadre de vie ».
 
Au sein de l’organisation des bailleurs, quels professionnels se consacrent à la gestion du cadre de vie ? À quels enjeux cette fonction est-elle attachée ? À quelles représentations est-elle associée, par quelles pratiques se traduit-elle, et avec quels effets sur les quartiers ? Si les activités de gestion locative, d’entretien du patrimoine, et de construction sont au cœur du métier des bailleurs, la gestion du cadre de vie est quant à elle beaucoup moins identifiée, y compris en interne, alors même que la fabrique des quartiers d’habitat social -tout comme d’autres espaces urbanisés- interpelle de plus en plus cette modalité de l’action urbaine.
 
La recherche urbaine s’est intéressée à l’habitat social sous l’angle des politiques publiques du logement, de la production des logements sociaux, du peuplement et de la mixité sociale, de la Politique de la Ville, de la rénovation urbaine, ou encore de la participation des habitants. La contribution des bailleurs à la gestion des espaces urbains des quartiers HLM demeure quant à elle peu défrichée. Il en résulte que la gestion du cadre de vie n’est pas conceptualisée par la recherche, et qu’elle ne peut pas être réduite à la seule gestion urbaine de proximité qui a fait déjà l’objet d’investigations.
 
Cette thèse, réalisée dans le cadre d’une CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la REcherche), s’appuie sur une immersion dans un organisme francilien pour étudier les pratiques des agents du bailleur qui, dans différents services – de manière directe ou indirecte, formelle ou informelle, contribuent à la qualité du cadre de vie et à sa gestion. Cette recherche vise à défricher cette préoccupation montante et à produire des connaissances sur la transformation des pratiques des bailleurs sociaux.
 
Mots-clés :
Gestion du cadre de vie – pratiques professionnelles – bailleur social – quartiers d’habitat social – projet urbain – projet de gestion

Liste des événements